27.04.2017
Deux jeunes kurdes arrêtés à Marseille
2012-08-24 17:14:33
Yazdir

Deux jeunes kurdes ont été placées en garde à vue vendredi 24 aout à Marseille après une décente de police à leur domicile. Nouvelle preuve de la poursuit de la collaboration antikurde entre Paris et Ankara, après le règne de Sarkozy.

Les policiers en tenue civile ont fouillé l’appartement pendant deux heures et ont arrêtés deux jeunes kurdes, Mazlum et Emrah, a-t-on appris  auprès de l’association kurde de Marseille. Ces deux jeunes sont membres du Centre Culturel de Mésopotamie.  Les motifs de arrestations n'ont pas été précisés par des policiers lors de la décente.

Les dernières arrestations montre que la collaboration antikurde entre le régime AKP, parti au pouvoir en Turquie, et le gouvernement français se poursuit, ce qui encourage le régime turc à mener sa politique de répression contre toute opposition.  Comme la France de Sarkozy, celle de Hollande se montre aussi complice de la répression antikurde, des violations des droits de l’homme et des crimes de guerre commis par le gouvernement turc.

Le 27 juillet, les policiers français imitant leurs confrères turcs sont intervenus violemment contre les jeunes kurdes à Strasbourg lors d'une manifestation pour dénoncer l'isolement du leader kurde Abdullah Ocalan. Six manifestants ont été blessés et 26 autres interpellés par la police près de la préfecture. Parmi les blessés, une personne a reçu une balle en caoutchouc.

Le 22 mai, des policiers portant cagoules et gilets pare-balles ont arrêté deux kurdes, F. E. et A. S., lors d’une décente musclée à leurs domiciles dans la commune de Cenon, située dans le département de la Gironde. Couverts de sacs poubelles, ils ont été emmenés par la police.

Selon un décompte du Réseau d’informations libres de la Mésopotamie (ActuKurde), plus de 200 kurdes ont été arrêtés depuis 2007 pour des motifs politiques, dont 51 en 2011 et 51 en 2010.

Lire aussi :

Descente de la police française chez les kurdes

La présidence de François Hollande s'annonce comme une déception

Avocats emprisonnés: Fabius sortira-t-il de son silence ?

Le PCF demande la libération d'Abdullah Ocalan

Sevil Sevimli risque 32 ans de prison



Galerie Photo 1 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS