25.09.2017
Eutelsat suspend la diffusion de Med Nuçe: une honte pour l’Europe
2016-10-03 12:53:29
Yazdir

Le groupe français Eutelsat a décidé d’arrêter la diffusion de la chaine de télévision kurde sans aucune raison légitime ou convaincante.

Eutelsat a renouvelé, le dimanche 2 octobre, sa demande de suspendre la diffusion de Med Nuçe auprès des distributeurs. La diffusion est suspendue le lundi 3 octobre à 10h00, soit trois jours après la première menace.

Le groupe français motive sa décision avec l'accusation selon laquelle Med Nuçe TV « violerait l'ordre public », mais donne pas plus de précision. Aucune enquête, ni procès n’étaient engagés contre cette chaine pour provoquer l’arrêt de la diffusion. 

Selon la chaîne Med Nuçe, des intérêts économiques et politiques avec la Turquie sont à l’origine de la « décision illégale » prise par Eutelsat.

La suspension de Med Nuçe intervient après que plus de vingt chaînes de télévisions et stations de radios aient été suspendues par les autorités turques, le 29 septembre 2016.

Parmi ces chaines figuraient notamment Zarok TV, une chaîne pour enfants ; TV 10 , qui s'adresse notamment à la communauté Alévie; Jyan TV, qui encourage le « kirmancki », dialecte kurde  en danger ; et Hayat TV , qui se focalise sur les conditions de travail et la lutte des ouvriers. 

COLLABORATION AVEC DES REGIMES REPRESSIFS

Pour la chaine Med Nuçe, le groupe français s’est plié sans aucun doute à une décision politique sous la pression de la Turquie. « Avec cette décision, Eutelsat s’est mis en position de complice avec la répression menée contre la presse en Turquie », dénonce la chaine kurde.

Ce n’est pas la première fois que le groupe Eutelsat prend une si honteuse position, et cela fait de lui un collaborateur des régimes répressifs et dictatoriaux. Les décisions du groupe français impliquent également l’Etat français, car le bras financier de l’Etat, la Caisse des Dépôts, est actionnaire d’Eutelsat.

UNE HONTE POUR L’EUROPE ET UN SIGNAL DANGEREUX

La suspension de la diffusion de Med Nuçe intervient au moment où la répression contre les médias et toute forme d’opposition en Turquie atteint un niveau sans précédent. Med Nuçe était pratiquement la seule chaine de télévision hors du contrôle du régime AKP.

Les médias kurdes continueront de déranger les régimes autoritaires et dénoncer les injustices, mais, seulement, réduire au silence un média kurde sur le sol européen est une honte pour l’Europe. C’est un signal clair et très dangereux en faveur de la poursuite de la répression menée par le régime AKP.

La Turquie est entrée dans une période où l’état d’urgence est instauré, les journaux kurdes sont interdits, les journalistes sont emprisonnés, les mairies kurdes sont confisquées, les villes kurdes sont détruites et les députés kurdes sont menacés d’être arrêtés.

Selon la plateforme de soutien aux journalistes emprisonnés, au moins 93 journalistes sont actuellement dans les prisons turques, ce qui fait incontestablement de la Turquie la plus grande prison pour journalistes au monde.

En février 2012, Eutelsat avait décidé de suspendre la présence de Roj TV sur ses satellites, cédant à la pression de la Turquie. Dès sa création en 2004, Roj TV était sous une énorme pression internationale. 

En 2004, la France avait interdit les émissions du Medya TV, qui avaient vu le jour juste après la fermeture du Med TV (créé en 1994, première télévision kurde) en 1999, provoquée par les autorités anglaises.



Galerie Photo 1 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS