Barham Salih : un leader charismatique au service de l’Irak

Une carrière politique riche et variée

Barham Salih est un vétéran de la politique irakienne qui a joué un rôle crucial dans le processus de transition démocratique du pays. Il a reçu ses diplômes en médecine à l’Université de Bagdad, puis obtenu son doctorat en sciences politiques et sociales à l’Université John Hopkins aux États-Unis. En 2003, il a été nommé membre du gouvernement d’intérim mis en place par les Américains, et a occupé plus tard des postes ministériels importants.

En 2018, M. Salih a remporté les élections présidentielles irakiennes. Durant son mandat, il a réussi à maintenir la stabilité dans un contexte politique très volatile, avec des partis chiites et sunnites souvent exigeants et des tensions entre les différentes communautés du pays. Dans ce cadre, sa mission principale a consisté à servir de médiateur entre les dirigeants politiques du pays.

En octobre 2022, Barham Salih a perdu sa réélection pour le poste de président par 63 voix, face à Abdul Latif Rashid. Malgré cette défaite, M. Salih reste respecté et considéré comme un homme politique charismatique et intègre, et son travail auprès des autorités irakiennes est reconnu internationalement.

L’initiative française pour promouvoir la stabilité régionale

La France s’est engagée à organiser un sommet annuel à Bagdad afin de favoriser le dialogue entre les principaux acteurs du Moyen-Orient, notamment entre l’Iran et l’Arabie Saoudite. Cette initiative a été bien accueillie par la communauté internationale, et M. Salih a joué un rôle important dans l’organisation et la promotion de ce sommet.

Cette conférence, appelée Bagdad II, se tiendra pour la première fois sur les rives de la mer Morte en août 2021, sous l’égide de la présidence française et de l’Irak. Les ambitions de ce sommet sont grandes et visent à apporter un soutien à la stabilité, à la sécurité et à la prospérité du pays, et à aborder les divergences régionales.

L’Irak est un pivot important de la région, étant donné que les différents pays sont liés par une histoire complexe. Cependant, rares sont ceux qui s’attendent à des miracles, vu la instabilité persistante qui caractérise encore la région. La France, cependant, joue un rôle crucial, étant donné qu’elle est responsable de maintenir le fil du dialogue, en particulier avec l’Iran, alors que les négociations de Vienne sur le nucléaire traversent une passe difficile.

Le Pacte tacite de la Constitution irakienne

La Constitution irakienne comprend une clause non écrite, selon laquelle un membre de la communauté kurde doit présider le Conseil. Ces dernières années, cette concession informelle et symbolique a porté au pouvoir des personnalités telles que Jalal Talabani et Fuad Masum.

Barham Salih a succédé à son prédécesseur, M.Rashid, en octobre 2022. Cependant, M.Salih a perdu le soutien politique dont il avait besoin pour être reconduit, alors que M. Rashid avait recueilli suffisamment de soutien, même s’il s’était présenté en tant qu’indépendant.

Barham Salih est un homme politique charismatique et doté d’un grand sens moral, qui a joué un rôle crucial dans le processus de transition démocratique de l’Irak et dans l’organisation et la promotion de la conférence Bagdad II. Son leadership est reconnu et respecté à la fois sur le plan local et international, et sa contribution sera essentielle pour promouvoir la paix et la stabilité dans la région à l’avenir. Malgré sa défaite en 2022, M. Salih a longtemps servi l’Irak avec honneur et intégrité, et on peut espérer qu’il continuera à le faire dans les années à venir, y compris après 2023.

Contenu de l'article

Info Météo
Derniers articles
Prochaine publication
Heures
Minutes
Secondes
Retrouvez chaque semaine les actualités politiques et régionales.

Laisser un commentaire

Retour en haut