Un kurde sourd-muet condamné pour propagande !
2012-06-21 20:37:13

La justice turque condamne un kurde sourd et muet à 8 ans et 4 mois de prison pour propagande du PKK, mouvement armé et populaire qui lutte contre Ankara depuis 30 ans.

Le tribunal d’Adana doté de pouvoirs spéciaux a condamné Mehmet Tahir Ilhan, âgé de 37 ans et père de 6 enfants, à 8 ans et 4 mois de prison pour « crimes commis au nom du PKK » et « propagande » de cette organisation, tandis qu’un autre accusé, Ahmet K., a été condamné à 11 ans et 11 mois de prison pour les mêmes motifs.  Le parquet avait réclamé 25 ans de prison pour le père de six enfants.

Les tribunaux dotés de pouvoirs spéciaux (ÖYM) sont de véritables mécanismes de répression qui ont remplacé les Cours de Sûreté de l'État (DGM), supprimées en 2004.

Les deux hommes  sont accusés d’avoir participé à une manifestation violente, organisée en avril 2011 à Mersin, où vit une importante communauté kurde. 

Les procureurs d’Adana et de Mersin montrent une hostilité incroyable face aux jeunes et enfants kurdes, réclamant des peines allant jusqu’à plusieurs dizaines d’années, sans aucune preuve.

Le kurde sourd et muet a refusé les accusations portées contre lui et a demandé sa libration, ajoutant  qu’il n’y a personne pour  s’occuper de sa famille.

L’avocat de la défense Tugay Bek a affirmé que son client est  illettré,  en plus de son état sourd et muet. «  Les accusations sont contraires à la logique et à la raison, car il ne remplit aucune condition physique pour faire de la propagande de l’organisation. »

Le parquet de Mersin avait réclamé le 14 juin une peine totale de 240 ans contre sept enfants kurdes, arrêtés début mai,  sous l’accusation d’«appartenance à une organisation illégale (PKK) » et de « propagande » en faveur de cette organisation. L'accusation du parquet s'était appuyée uniquement sur les témoignages secrets, les images des caméras de surveillance, les partages sur Facebook et la participation à une manifestation du 1er mai.

URL:
17/04/2014 05:48:12