18.04.2014
Diaspora Kurde

La cour d'appel de Paris a annulé toute la procédure contre Adem Uzun, le membre du conseil exécutif du Congrès National du Kurdistan (KNK), après une requête en annulation pour «preuves obtenues illégalement». Cette décision confirme le complot orchestré par les services français. 

Arrêté le 6 octobre 2012 dans un bar de Monparnasse, lors d'une entrevue qui aurait duré moins de dix minutes,  suite à un complot organisé pour le compte des services français, le politicien kurde Adem Uzun était sorti de la prison, dans la soirée du 9 août 2013.

Un kurde a été placé en garde à vue mardi 21 janvier à Marseille après une perquisition menée chez lui par la police française.

Des dizaines de milliers de personnes ont afflué samedi 11 janvier à Paris pour exiger justice et vérité sur l'assassinat de trois militantes kurdes il y a un an.

Au moment où des milliers de kurdes sont descendus dans les rues en Europe,  le président des Amitiés kurdes de Bretagne, André Métayer, a remis jeudi 9 janvier un courrier à Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur, attirant son sur le triple assassinat de femmes kurdes.

Une grande manifestation aura lieu le 11 janvier à Paris pour demander la vérité et justice à l'occasion du 1er anniversaire de triple assassinat de femmes kurdes. Les organisations kurdes et le PCF ont appelé à participer massivement à cette manifestation.

L’avocat de proches des trois femmes Kurdes, assassinées il y a bientôt un an, Me Antoine Comte, a déclaré qu’il y a de « grandes avancées » dans ce dossier. Selon l’avocat des victimes, « les investigations pointent vers des responsabilités turques ».

Un avocat de proches des trois femmes Kurdes, assassinées le 9 janvier 2013 en plein Paris, a appelé les pays européens à s'emparer de cette question.  

"Ce n'est pas une affaire française, l'Europe doit s'en emparer.

Un colloque sur le thème « Regards croisés : territoires et peuple kurde, quel avenir? » a eu lieu le 13 novembre en salle Victor Hugo de l’Assemblée Nationale, à l’initiative de la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan (CNSK).

L'appartement d'un juge d'instruction du pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris a été cambriolé le 23 septembre. Il s’agit du juge Jeanne Duyé qui instruit notamment le dossier de l’assassinat de trois militantes kurdes en janvier 2013.

La diaspora kurde a adopté des nouvelles formes d’organisation au cours du 19e congrès de la confédération des associations kurdes en Europe (KON-KURD) qui a changé de nom.

Le membre du conseil exécutif du congrès national du Kurdistan (KNK), Adem Uzun, a été libéré vendredi 9 août sous surveillance judiciaire, après avoir passé plus de dix mois dans la prison de la « Santé » à Paris.

Le principal parti kurde en Syrie PYD a appelé la communauté internationale à soutenir le peuple kurde dans sa lutte contre Al-Qaïda et ses affiliés fondamentalistes.


 
1

2

3

Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2011 - Courrier :info@actukurde.fr -Tous droits réservés RSS