25.04.2017
Opinions

Face à la résistance du PJAK, principal mouvement kurde, le régime iranien n'a pu faire le « nettoyage », selon son propre terme. Bien au contraire, il a subit de lourdes pertes, à tel point  qu'il a du réclamer une trêve par des « intermédiaires ».

Noam Chomsky, linguiste et philosophe américain, a estimé que la résolution de la question kurde par des moyens militaires aura des conséquences catastrophiques, dans une interview accordée à un journal kurde.

Au moment où le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan faisait le show de « charité » en Somalie et accusait la Syrie de massacre, les sept membres d’une famille kurde dont quatre enfants et une femme ont été tués « de sang froid » par l’aviation turque.

L’aviation turque a bombardé intensivement mercredi et jeudi les régions sous contrôle du Parti des travailleurs du Kurdistan, dans le nord d’Irak, causant d’importants dégâts dans les villages.

L’hégémonie a changé de main en Turquie avec la prise de contrôle de l'armée, dernier fief du kemalisme, par le gouvernement AKP de Recep Tayyip Erdogan.

Le régime iranien mène des opérations militaires avec la participation de 30 000 soldats contre le PJAK tout au long de la frontière avec l’Irak et la Turquie. L’armée turque lance au même moment des opérations d’envergure contre le PKK et envoie des troupes à la frontière.



3

4

5
 

Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS