19.04.2014
France/Monde

Une pétition a été lancée par le portail du monde berbère, Tamazgha.fr, pour dénoncer "la barbarie de l’État malien" et le silence "complice" de la communauté internationale, notamment la France.

Le site Tamazgha.

La campagne de pétitions lancée par le Parti communiste français (PCF) pour demander l’annulation immédiate de l’accord de coopération policière anti-kurde entre Paris et Ankara se poursuit.

Le débat à la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale sur l’accord anti-kurdes signé entre Paris et Ankara a été reporté à une date ultérieure, après une intense campagne de sensibilisation.

Un dangereux projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de coopération anti-Kurdes entre la France et la Turquie est soumis au Parlement. Plusieurs organisations de la société civile et le PCF ont demandé aux députés de voter le rejet de ce texte.

Deux articles sur le conflit malien vu par un portail du monde berbère, Tamazgha.fr, avec qui l'ActuKurde a un accord de partenariat. Les deux articles dénoncent la complicité de la France avec l’armée malienne, accusée de crimes de guerre.

L’exécution extrajudiciaire des trois militantes kurdes sera évoquée à Genève, à la prochaine session du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies (O.N.U.)

Lors de la prochaine session du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies (O.N.U.

Le Parti communiste français (PCF) engage une campagne de pétitions pour l'abrogation des accords de coopération policière et judiciaire entre Paris et Ankara, affirmant que "la France ne peut demeurer plus longtemps sa complice.

Le 2 février 2013, Monsieur Hollande fait une visite triomphale au Mali. Les images de la foule en liesse agitant les drapeaux tricolores français et malien à Bamako, Tombouctou et Gao, sont à la Une de toute la presse nationale et internationale.

Le triple assassinat de nos amies kurdes, Rojbin, Sakiné et Leyla, a provoqué des rassemblements énormes en France, en Europe, en Syrie, au Kurdistan d'Irak, dans de nombreuses villes de Turquie.

On a trouvé le coupable idéal, un Kurde ! Chacun y va de son couplet accréditant complaisamment la thèse d’un règlement de compte interne au PKK, un règlement de compte entre terroristes... L’affaire est bouclée. Circulez, la cause est entendue.



1

2

3

4

Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2011 - Courrier :info@actukurde.fr -Tous droits réservés RSS