25.05.2017
Droits et libertés

Un tribunal d’Istanbul a ordonné lundi 21 mai la suspension pour un mois d’un hebdomadaire «pour propagande d’une organisation terroriste ».

Reporters sans frontières demande la libération immédiate du rédacteur en chef de Chirpa Magazine, Hamin Ary, arrêté le 7 mai 2012, suite à la publication d’un texte d’un auteur kurde controversé, jugé blasphématoire.

La Fédération Européenne des Journalistes (FEJ), le groupe européen de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ), a lancé une campagne européenne d'adoption de journalistes emprisonnés en Turquie.

Les autorités turques ont interdit plus de 22.600 livres en 60 ans, selon le ministre de l’Intérieur. Des milliers de personnes sont aujourd’hui dans les prisons pour avoir exprimé leurs opinions.

Les violations des droits de l’homme ont atteint un niveau record en Turquie au cours de l’année 2011, avec plus de 12.600 arrestations et 3.252 cas de torture et de mauvais traitement, dénonce l’Association des droits de l’Homme (IHD), dans un rapport.

La représentante de l'OSCE pour la liberté des médias Dunja Mijatovic  a appelé les autorités turques à reformer immédiatement la loi sur les médias, affirmant que le nombre des journalistes emprisonnés a augmenté de façon significative l’année dernière.

Le régime turc a arrêté plus de 1.360 personnes, en majorité des kurdes, pour des motifs politiques, ce qui fait ce pays le champion du monde des arrestations sous prétexte de lutter contre « le terrorisme » pour réprimer l’opposition.

La Commission civique Union européenne – Turquie (EUTCC) et  le député européen Jürgen Klute, membre du Groupe confédéral de la Gauche Unitaire Européenne-Gauche Verte Nordique (GUE-NGL) ont condamné la fermeture par les autorités turques du journal kurde Özgür Gündem.

Le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) est indigné par la suspension d'un mois du journal kurde Özgür Gündem et appelle le gouvernement turc à lever cette interdiction.

Le journal kurde Özgür Gündem a été suspendu le 24 mars par les autorités turques pour un mois et son édition du dimanche a été saisie, suite à la perquisition effectuée à l’imprimerie de Gün qui tirait le journal.

Selon les statistiques des arrêts rendus par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) depuis sa création, de 1959 à 2011, la Turquie reste champion des condamnations avec 2 404, devant la Russie.

La justice du régime turc libère le 12 mars quatre journalistes dont Ahmet Sik et Nedim Sener, à l’issue de la onzième audience du procès OdaTV à Istanbul. La Turquie reste toujours la plus grande prison du monde pour les journalistes avec 101.



1

2

3

4

5

Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS