27.04.2017
Diaspora Kurde

Des milliers de kurdes ont observé une grève de la faim de deux jours dans plus de 150 associations à travers l’Europe, en signe de soutien aux prisonniers politiques qui sont en grève de la faim illimitée depuis 15 février en Turquie.

Les quinze kurdes qui observent une grève de la faim illimitée à Strasbourg ont appelé les institutions européennes à sortir de leur silence complice face à la répression anti-kurde, lors de la messe de dimanche dans l’Église St. Maurice.

La police française est intervenue violemment lundi 20 février contre les jeunes kurdes qui ont brièvement occupé un bâtiment du Conseil de l'Europe à Strasbourg, interpellant 45 personnes et blessant plusieurs autres.

Des dizaines de milliers de kurdes ont manifesté samedi 18 février à Strasbourg pour demander la libération du chef du PKK et dénoncer l’inaction de l’Union Européen face à la répression anti-kurde en Turquie.

Loin des yeux et des médias internationaux, loin des intérêts économiques et politiques des gouvernements européens, des centaines de kurdes, âgés de 18 à 70 ans, marchent depuis 1er février dans les villes européennes pour un statut politique au peuple kurde.

Plusieurs manifestations ont été organisées en Europe pour protester contre Eutelsat qui a décidé de suspendre « la voix du peuple kurde » Roj TV sur ses satellites, se substituant à la justice.

Les fédérations et les associations kurdes en Europe appellent les kurdes à descendre dans la rue pour  protester contre le soutien des États-Unis et des pays européens aux politiques répressives du gouvernement turc, en disant « ça suffit ! ».

La police berlinoise est intervenue violemment pour disperser plusieurs milliers de personnes, en majorité des kurdes, qui ont manifesté samedi 26 novembre contre la « complicité » du gouvernement Angela Merkel avec la Turquie.



1

2

3

Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS