24.04.2014
Turquie : la bataille de Semdinli et de Hakkari
2012-08-05 14:16:51
Yazdir

Alors que la grande bataille de Semdinli se poursuit depuis 23 juillet après la prise de contrôle d’une large zone par les combattants du PKK, des nouvelles attaques ont été lancées dans la nuit de samedi à dimanche contre les postes militaires à Hakkari. Des dizaines de soldats et de mercenaires ont été tués.

La guérilla kurde a lancé dans la nuit de samedi à dimanche un assaut contre les postes militaires dans la région de Hakkari, tuant des dizaines de soldats, selon des sources locales.  Pour les autorités, six soldats et deux gardians de village ont été tués, ainsi que 14 combattants du PKK, une organisation armée et populaire qui lutte depuis 30 ans.

PKK : plus de 100 soldats tués 

La branche armée du PKK, les forces de défense populaire (HPG), a  affirmé dans un communiqué que la guérilla a lancé des attaques en dix-neuf points contre des postes et des bases militaires. « Plus de 100 soldats ont été tués et nos combattants ont saisi au moins 20 armes » a declaré l’organisation, affirmant avoir perdu sept combattants dans ses rangs.

Des sources locales confirment aussi le lourd bilan des affrontements, caché systématiquement par les autorités.  « Nous sommes en pleine au milieu des affrontements. De nombreux soldats ont été tués près de nous. Certains soldats se sont cachés derrière nous pour se sauver. C’est une grande bataille » ont affirmé à l’agence de presse kurde DIHA les activistes de l’association « Mères pour la Paix », parises entre deux feux alors qu’elles voulaient se rendre sur la zone d’affrontement à Cukurca, dans la région de Hakkari. « Le convoi militaire a été attaqué en plusieurs points. Des balles viennent de partout » ont-elles dit, avant de faire demi-tour pour s'éloigner de la zone vers la vile de Van.

Bataille de Semdinli

Par ailleurs, la bataille de Semdinli se poursuivait au 14e jour de la prise de contrôle d’une large zone par le PKK à l’intérieur de la frontière.  Les affrontements ont lieu désormais à 1 km de la ville.

Le PKK a affirmé avoir tué 20 soldats turcs entre le 3 et le 4 aout à Semdinli, dans la région de Hakkari.  Une large zone, soit 35 km à l’intérieur de la frontière de Semdinli, est sous contrôle de l’organisation depuis 23 juillet.  L’armée bombarde intensivement la région ou des dizaines de milliers de soldats n’arrivent toujours pas à entrer par voie terrestre. Le gouvernement turc n’a fait aucune déclaration et les medias gardent toujours le silence. Des dizaines de soldats et mercenaires ont été tués depuis début de la bataille, selon le PKK.

Changement de tactique

Le dirigeant du PKK, Murat Karayilan, a affirmé que la frontière entre l’Irak et la Turquie a été supprimée après l’opération de la guérilla à Semdinli.  « Outre-frontière » et « dans la frontière » se transforment désormais en un conte, a-t-il dit à l’agence Firat, la bataille de Semdinli marquait un changement de tactique de la part de son organisation.  Selon lui, la guérilla entend rester positionnée à Semdinli et constituer un bastion dans cette zone, au lieu de mener des embuscades contre les forces turques.

D’autres attaques ont eu lieu à Eruh, dans la région de Siirt, contre deux bases militaires. Le PKK affirme avoir tué au moins 20 soldats et avoir détruit trois armes automatiques et une paire de jumelles après avoir saisies, lors de cet assaut mené le 2 aout.

Lire aussi:Les kurdes de Turquie passent à l’offensive « révolutionnaire »



Galerie Photo 4 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2011 - Courrier :info@actukurde.fr -Tous droits réservés RSS