16.04.2014
Les arrestations massives se poursuivent en Turquie
2012-05-04 13:37:09
Yazdir

La police du  régime AKP, parti au pouvoir depuis 2002, a arrêté vendredi au moins 75 personnes dans six villes, visant les étudiants et le principal parti kurde BDP.

Au moins 38 étudiants de l’Université 19 Mayis à Samsun ont été placés en garde à vue, pour avoir protesté contre le ministre de la Jeunesse et des Sport, Suat Kilic, tandis que trois lycéens kurdes ont fait l’objet d’une arrestation musclée à Midyat, dans la province de Mardin, devant les yeux des enseignants.

174 étudiants arrêtés depuis 1e avril

Les arrestations massives visant les étudiants ont pris de l’ampleur sans précédent ces dernières années. Au mois 58 étudiants ont été arrêtés entre le 1er et 4 mai, dont 10 à Tokat et 7 à Aksaray, portant à 174 le nombre des étudiants arrêtés depuis 1er avril.

Parmi eux, des dizaines ont été envoyés en prison, alors que 29 autres ont été condamnés à une peine totale de 346 ans de prisons au cours du mois d’avril.  L’ActuKurde avait constaté l’arrestation de près de 100 étudiants en mars.

La Turquie d’Erdogan est aujourd’hui la plus grande prison du monde pour les étudiants avec plus de 600 d’incarcérations.  Près de la totalité de ces étudiants sont kurdes et la liste des arrestations grossit chaque semaine.

Des femmes activistes arrêtées

Par ailleurs, la police a fait une décente vendredi matin dans plusieurs domiciles de la vile de Van, arrêtant 15 personnes, en majorité des femmes activistes kurdes dont une sociologue. Les personnes arrêtées sont des membres du principal parti kurde BDP.

Dix-neuf autres kurdes ont été arrêtés à Diyarbakir et à Urfa, dans le cadre de l’affaire KCK, lancée en avril 2009 quelques semaines après le succès historique du parti kurde lors des élections municipales.

Selon le rapport annuel de l'Association des droits de l’Homme (IHD), les violations des droits de l’homme ont atteint un niveau record en Turquie au cours de l’année 2011, avec plus de 12.600 arrestations et 3.252 cas de torture et de mauvais traitement. L’association dénonce l’institutionnalisation de l’État policier.



Galerie Photo 1 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2011 - Courrier :info@actukurde.fr -Tous droits réservés RSS