24.04.2014
Le régime répressif d’Erdogan couronné par l’Allemagne
2012-03-06 11:10:08
Yazdir

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan est couronné par le Prix « Der Steiger », créé à l'initiative de la région allemande Rhin-Ruhr, malgré l’emprisonnement de plus de 100 journalistes par son régime qui est devenu champion des violations des droits de l’homme.

Au moment où le régime AKP continue d’emprisonner tous ceux qui critiquent le gouvernement, notamment les kurdes, avec les moyens les plus répressifs, la région de la Ruhr (Ruhrgebiet en allemand) a attribué le Prix « Der Steiger » au premier ministre turc pour « ses effort pour l’évolution démocratique dans son pays ».

Un prix d’encouragement de la répression

Ce Prix est décerné chaque année à des personnes qui se sont particulièrement illustrées dans les domaines de la « tolérance », « la charité », « la musique », « le cinéma », « les médias », « les sports », « l'environnement » et « l'intégration de l'UE », alors que le régime  Erdogan réprime sans pitié toutes ses valeurs.

Erdogan recevra son prix le 17 mars à Bochum lors d’une cérémonie au cours de laquelle l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder prononcera un discours à son honneur.

Récompenser le premier ministre turc dans son temps le plus répressif n’encouragera que l’évolution vers un régime fascisant, pas une démocratie « tolérante », surtout quand un gouvernement qualifie l’art et la poésie  de « terrorisme ». (C'est ici)

Plus de 40 nouvelles arrestations dont trois journalistes

Avec le soutien et l’encouragement de l’Occident, la police du régime a fait une descente mercredi 6 mars dans des dizaines d’adresses dont les locaux du principal parti kurde BDP et l’agence de presse DIHA à Adana, interpellant plus de 40 personnes. Parmi elles figurent trois journalistes de l’agence kurde qui est dans la ligne de mire du gouvernement. 

Le régime Erdogan a transformé le pays en plus grande prison du monde pour les journalistes avec 105 incarcérations, dont 29 correspondants de DİHA. 

Record de violations des droits de l’homme dans la région kurde

Selon le dernier rapport de l’Association des droits de l’homme (IHD), plus de 29 360 cas de violation des droits de l’homme ont été recensés en 2011 dans la seule région kurde, contre 23 573 en 2010, 20 720 en 2009.

6 306 personnes ont été arrêtées et 1 917 d’entre elles ont été emprisonnées pour des raisons politiques au cours de l’année 2011, constate le rapport qui parle de 1 555 cas de torture et de mauvais traitement, contre  2 788 arrêtassions, 747 emprisonnements  et 747 cas de torture et de mauvais traitement en 2010.

La Turquie d’Erdogan est aussi la plus grande prison du monde pour les élus avec au moins 140 dont 31 maires du parti kurde et huit députés, pour les enfants avec plus de 2 300, pour les étudiants avec 500, pour les avocats avec environ 40 et pour les syndicalistes avec environ 40.



Galerie Photo 1 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2011 - Courrier :info@actukurde.fr -Tous droits réservés RSS